Les Inspecteurs d’Etat se mettent aux marchés publics

Une formation sur « les outils de gestion et de contrôle du processus de passation et d’exécution des marchés publics » s’est ouverte ce lundi 4 août 2014 à l’hôtel Saint Thomas à Lomé, à l’intention des corps de contrôle de l’Etat.

La principale attribution de ces corps de contrôle que sont la Cour des comptes, l’Inspection générale des finances, l’Inspection générale d’Etat, l’Inspection générale du trésor et la Direction du contrôle financier est d’assurer le contrôle des finances publiques, à travers la vérification de la gestion des comptables et gestionnaires des deniers publics.

Au cours des deux (02) sessions les participants vont être outillés sur les règles et pratiques qui régissent la passation, l’exécution et le contrôle des marchés publics.

En effet, les marchés publics et délégations de service public engloutissent chaque année des proportions importantes du budget de l’Etat, d’où la nécessité de bien connaitre les procédures de leurs exécution, afin d’optimiser l’efficacité des contrôles de régularité des opérations financières qu’ils génèrent.

En ouvrant les travaux, le Directeur général de l’ARMP, Monsieur Théophile Kossi René KAPOU, a rappelé la ferme résolution de l’ARMP et de la DNCMP à se tenir aux côtés des corps de contrôle de l’Etat, pour la réalisation de l’objectif commun qui est la crédibilité du système des finances publiques dont est intrinsèquement lié, le développement de notre pays.

Cette formation qui s’étale sur deux (02) semaines, va concerner à terme environ 60 participants.